Vos images sont-elles importantes pour le référencement ?

Oui, oui et oui ! Nous l’oublions souvent, mais les images que vous publiez sur votre boutique en ligne (c’est également valable pour vos autres sites) sont importantes pour votre référencement naturel. C’est la raison pour laquelle vous devez y consacrer du temps pour bien les préparer. Vos images sont une partie non négligeable de votre boutique en ligne.

Illustration - référencement images

Le référencement naturel

Le référencement naturel, c’est le fait que les moteurs de recherche (tel que Google) analysent toutes les pages de votre boutique en ligne automatiquement afin de proposer votre site dans le résultat d’une recherche. C’est un élément primordial sur le long terme. Cela ne vous coute pas un centime, juste à consacrer du temps. Vraiment, ne sous-estimez pas le référencement naturel !

Analyser une image pour le référencement

Google (et les autres) sont à l’heure actuelle incapables d’analyser le contenu d’une image. Ils vont donc se baser sur le nom du fichier que vous avez donné à votre image. Ils prennent également en compte la description de l’image pour en déterminer son contenu.

Le nom du fichier 

Les noms de fichiers fournis par votre smartphone ou appareil photo numérique sont à proscrire définitivement. Cela signifie donc de ne pas donner de nom de fichier tel que « IMG_9999.JPG ». Si votre photo représente un savon d’Alep, vous nommez le fichier « savon-alep.jpg » afin qu’il se retrouve dans les résultats de recherche des mots-clés « Savon d’Alep » dans Google Image. Si vous gardez le nom par défaut de votre fichier, vous vous doutez bien qu’il ne sera jamais retenu dans aucune recherche.

Conseil : pas d’accentué, pas de caractères spéciaux, pas d’espace. Uniquement des mots et des tirets dans le nom de vos fichiers.

La description de l’image

Comme le nom du fichier est important, la description de celle-ci le sera tout autant. À l’exception des images décoratives, vous ne devez jamais laisser une description d’image vide. Si l’on reprend l’exemple du savon, nous allons mettre dans la description de l’image « savon d’Alep ».

Comment cela fonctionne-t-il ?

Nous allons voir ensemble comment le mettre en pratique.

Nous allons partir d’un exemple ; vous faites une recherche de « savon d’Alep » sur le site PixaBay afin de trouver une photo libre de droits. 

Vous ne devez jamais copier/coller l’image directement depuis le site. D’abord, vous téléchargez une version de taille raisonnable sur votre ordinateur. La plupart du temps, une image de taille moyenne fait l’affaire. Vous ne téléchargez pas des images trop lourdes qui risquent de pénaliser la vitesse de chargement de votre site.

Je trouve l’image qui correspond à mes critères de recherche. Ensuite, je télécharge l’image de taille 1280×894. Je compte l’utiliser pour une fiche produit sous Prestashop. J’ai besoin d’une taille de 600×600 comme recommandé par Prestashop. La plus petite taille proposée sur PixaBay est trop petite, je prends donc la taille juste au-dessus.

Le fichier « aleppo-soap-2472689_1280.jpg » est enregistré sur mon ordinateur. Je commence par le renommer en « savon-alep.jpg ». Les articles « le », « la », « l’ », « de », etc., sont totalement inutiles. Je vous recommande de ne pas les utiliser dans vos noms de fichiers.

Ensuite, nous allons optimiser notre image. Comme je l’ai signalé précédemment, la taille que Prestashop utilise est de 600 pixels sur 600 pixels. Utilisez votre éditeur d’image préféré et réduisez la taille la plus courte à 600 pixels. Veillez bien à garder une échelle proportionnelle, sinon vous risquez de déformer votre image.

Dans mon cas, j’ai réduit mon image à 859 x 600 pixels. Cela suggère donc que je vais rogner l’image pour ne garder que 600 x 600 pixels. Cela signifie que je vais perdre une partie de l’image. Je vais donc veiller à bien cadrer le sujet, dans ce cas-ci, le savon. 

Esthétiquement, c’est plus agréable pour les internautes. Vous pouvez également avoir une image de 600×419. Néanmoins, il y aura des bandes blanches qui apparaitront sur les côtés. Personnellement, je n’aime pas cela. 

Vous pouvez donc charger votre image sur votre boutique. Il est temps d’écrire votre description. 

Sous Prestashop, vous allez systématiquement sélectionner vos images et remplir le champ « Légende ». Ainsi les attributs de « titre » et de « texte alternatif » sont remplis et Google peut indexer plus facilement vos images.

Sous WordPress/WooCommerce, c’est un peu près la même procédure. Vous remplissez les champs « texte alternatif » et « Titre ».

En résumé, ces deux champs sont importants :

Le titre est affiché au survol de l’image avec le curseur de votre souris.

Le texte alternatif est l’élément le plus important pour le référencement de votre image :

  1. Il est utilisé par les moteurs de recherche pour indexer votre image, pour déterminer le contenu de la page et améliorer son sens. 
  2. Il s’affiche à la place de l’image au cas où celle-ci ne pourrait être affichée.
  3. Vous augmentez l’expérience des internautes malvoyants ou aveugles, car ils utilisent des lecteurs d’écran à lire le contenu de votre image

Dans mon exemple, je remplis donc « Savon d’Alep » dans les champs titre et texte alternatif (le champ « légende » dans Prestashop).

Images libres de droits

Je vous donne un dernier petit conseil. Si vous ne réalisez pas les photos vous-même. Vous allez prendre le temps de vérifier que vous possédez les droits sur les photos que vous publiez. Ce n’est pas parce que cela vient d’Internet que cela signifie qu’elles sont libres à prendre et gratuites. 

Si vos images proviennent de votre fournisseur, vous êtes attentifs à toujours avoir une autorisation écrite de sa part pour l’utilisation des images.

Si vous les trouvez sur Internet, vous veillez à ce que celles-ci soient sous licence libre de droit (Creative Commons). Certaines photos sont totalement libres, et pour d’autres, vous devrez vous acquitter d’un petit montant. Dans tous les cas, vous êtes attentifs sur le fait que vos images sont libres pour un usage commercial et sans une attribution requise.

Voici deux sites que vous pouvez utiliser : Pixabay et Pexels. (Ce qui dit Pexels sur leur license )

Vos images sont-elles prêtes pour le référencement ?

Si vous n’appliquez pas encore ces recommandations sur votre site, je vous invite, à réagir au plus vite. Vous allez repasser en revue toutes vos pages de blog et de produit, et vous allez également vérifier toutes vos images. Si le nom de fichier n’est pas correct, vous rechargez une nouvelle image correctement renommée. Je sais que cela demande beaucoup de travail, mais croyez-moi, cela peut vous apporter un trafic supplémentaire sur votre site.

Si vous avez d’autres sources d’images libres de droits, n’hésitez pas à partager le lien en commentaire. Également, si vous avez d’autres questions sur les images.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

8 réflexions sur “Vos images sont-elles importantes pour le référencement ?”

    1. Carlos Burgo

      Bonjour, Cora, merci pour ton commentaire. Personnellement, j’utilise Adobe Photoshop. Mais ce n’est pas bon marché. Certaines personnes m’ont déjà parlé en bien de Affinity Photo. Mais je n’ai jamais pris le temps d’essayer. Sinon, quand j’étais étudiant, j’utilisais Gimp. C’est gratuit et ça existe toujours. 😉

  1. leblogdespagnol

    Merci pour cet article.lzes images sont un point auquel je ne faisais pas assez attention! J’en mesure désormais l’importance et je vais plus me focaliser dessus!

  2. Carole Thiebault

    Super intéressant et j’imagine que ça fonctionne aussi pour les articles de blog.

    Carole

  3. Merci pour toutes ces précisions. j’ai un sacré boulot en perspective pour renommer une grande partie des photos sur mon blog. Au départ, je faisais attention aux noms des fichiers puis j’ai arrêté un peu par flemme. Et, je pensais, jusqu’à très récemment que le champ “Titre” sur WordPress renommait le nom du fichier, mais en fait non.

  4. Bonjour, merci pour ces bons conseils. (:
    Mais comment peut-on faire pour un site multilingue. Est-ce qu’on est mieux de mettre les 2 ou 3 langues dans le nom du fichier ou bien de tout nommer en anglais?
    Bonne journée

    1. Carlos Burgo

      Bonjour Isa,
      Dans un monde idéal, tu devrais avoir un site par langue. Évidemment, ce n’est pas évident pour une boutique en ligne. Tu dois surtout bien remplir les attributs de « titre » et de « texte alternatif » dans chaque langue. Ces valeurs ont beaucoup plus de poids que le nom du fichier. Pour le nom du fichier, choisis la langue la plus appropriée.

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre «Lancez votre boutique en ligne»

%d blogueurs aiment cette page :