6 méthodes de travail pour garder le cap

Intégrer des méthodes de travail dans son quotidien. Garder le cap pour atteindre son objectif n’est pas toujours évident. D’autant plus, qu’il s’agit de savoir gérer son temps pour y arriver. Notre esprit peut parfois partir dans tous les sens. Il est donc nécessaire, voire utile, d’intégrer des méthodes dans notre quotidien. Ces méthodes de travail, quand elles sont bien adaptées, nous aident à gérer notre temps et à tenir sur la distance. Pour fournir un travail régulier, nous essayons en général de commencer par détecter les dossiers qui nous demandent beaucoup de concentration. Et nous réfléchissons ensuite sur ceux qui nous demandent peu de concentration parce que nous sommes en mode automatique. Cependant, nous sommes tellement dans notre routine de travail que nous ne pensons pas toujours à changer nos habitudes. Il existe pourtant des modèles qui nous aident à nous structurer et nous évitent de nous éparpiller.

Méthodes de travail

Les 6 lois ou méthodes de travail

Pour nous éviter de courir comme une poule sans tête, nous pouvons nous aider de différents outils qui sont à notre portée afin de mettre en avant nos réelles priorités.

Il y a 6 lois que nous connaissons certainement. Nous les avons peut-être inconsciemment intégrées dans notre quotidien et auquel il est intéressant de refaire un tour d’horizon.

Notre journée est composée de 24 heures, soit de 1440 minutes ou de 86 400 secondes.

Nous allons observer comment optimiser efficacement cette journée, ce que ces différentes lois peuvent nous apporter pour gérer notre temps et notre travail au quotidien.

La loi de Parkinson :

Parkinson est un chercheur britannique des années 50 dont les travaux ont été portés principalement sur l’administration publique britannique. Ces différents travaux l’ont mené à dégager une loi, celle de loi de Parkinson : « tout travail tend à se dilater pour remplir tout le temps disponible ».

En d’autres termes, plus nous avons le temps de réaliser une tâche, plus cette tâche nous prendra du temps. Car au plus c’est imprécis dans notre tête, au plus la tâche à réaliser va s’étirer dans le temps.

Pour nous aider à travailler moins et néanmoins mieux, il s’agira dès lors de se définir un temps bien précis pour réaliser sa tâche de manière qualitative et dans un délai raisonnable.

Pour aller plus loin : Sciences humaines et sociales — la loi de parkinson

La loi de Murphy :

Murphy est un ingénieur aérospatial américain des années 40, travaillant sur la sécurité aux US Air Force qui a énoncé ce principe de cette manière : Anything that can go wrong will go wrong.« tout ce qui est susceptible d’aller mal ira mal ».

Pour amener sa théorie à notre niveau et dans notre travail quotidien, nous pouvons aussi bien l’interpréter de cette façon : «  toute tâche prend plus de temps que nous l’avions prévu ».

Dans notre journée, il est intéressant de parer à l’éventualité d’un imprévu et donc de laisser une zone prévue à cet effet au cas où l’imprévu surgirait de nulle part.
C’est prévoir également des temps de battement entre différentes tâches au cas où l’une requière plus de temps que prévu initialement.

Pour aller plus loin : Wikipédia — Edward Murphy

La loi d’Illich

Illich est un scientifique des années 70, connu pour ses controverses envers la société industrielle et principalement envers les institutions qui deviennent un obstacle quand elles atteignent le seuil critique. En résumé, tout ce qui peut nous faciliter dans la vie peut devenir un obstacle à notre propre réalisation.

Le principe est simple et à toute sa place au sein du travail : «  Au-delà d’un certain seuil de travail, l’efficacité décroît ». Ou quand le seuil de productivité devient négatif.

Il est donc nécessaire de s’octroyer des temps de pause au sein de sa journée de travail. Et cela afin de reposer quelques instants son esprit. Le temps de s’arrêter un moment et d’aérer son esprit, pour mieux reprendre par la suite.

Nous sommes incapables d’être productifs tout au long de notre journée de travail.

Pour aller plus loin : Wikipédia — Ivan Illich

La loi de Carlson

Carlson est un économiste suédois et dans les années 50, il a mis en place cette loi, qui est la suivante.

« Réaliser un travail de manière continue prend moins de temps que de le fractionner et le réaliser en plusieurs fois » . Car à chaque interruption sur notre activité, nous allons prendre du temps pour nous replongeons sur la tâche à effectuer. D’où l’importance d’éviter de s’interrompre afin de se concentrer sur la tâche à réaliser.

Pour éventuellement parer à cela, le mieux serait de s’isoler de toute source de distraction.

Pour aller plus loin : Wikipédia — Sune Carlson

La loi de Fraisse

Fraisse est un psychologue datant du XXe dont les travaux sont portés sur la perception du temps.

« Une heure n’est pas égale à une heure », suivant l’intérêt que nous portons à la tâche que nous réalisons, nous aurons le sentiment soit que le temps s’étire soit que le temps passe très rapidement.

Pour aller plus loin : Wikipédia — Paul Fraisse

La loi de Pareto

Ce principe doit son nom à Pareto, entre fin du XIXe et début du XXe siècle, est un économiste italien qui a constaté que 80 % des terres agricoles sont détenues par 20 % des personnes les plus riches.

Il a donc transposé cela à tous les domaines de l’activité humaine : 20 % de nos activités produisent 80 % de nos résultats.

Il est judicieux alors de se concentrer sur l’essentiel des tâches à réaliser et de consacrer les efforts sur ce qui rapporte le plus.

Pour aller plus loin : Wikipédia — principe de Pareto

La méthode d’Eisenhower

Une méthode pour nous aider à gérer nos priorités. Cette méthode nous permet de classer en 4 catégories les tâches qui peuvent être :

– UI : urgent et important, je le réalise en priorité.
– uI : peu urgent et important, je le planifie.
– Ui : urgent et peu important, je le reporte ou je le délègue.
– ui : ni urgent ni important, je reporte la tâche ou je la supprime.

Planification et organisation

Construire sa journée de travail pour atteindre son but.

Celui de déceler ce qui fait désordre dans notre travail au quotidien afin de l’optimiser.

Planifier

  1. définir les objectifs de sa journée ou sa semaine.
  2. lister les différentes actions à mettre en place pour sa journée de travail ou sa semaine.
  3. déterminer les personnes impliquées dans votre journée de travail.
  4. détailler la mise en œuvre des actions.
  5. fixer la période de réalisation, ou des objectifs à atteindre.
  6. ajouter des critères de réussites.

Organiser

Les étapes à mettre en place
1-définir les besoins et l’information à recueillir.
2-recueillir les sources d’informations.
3-structurer les informations recueillies.
4-rédiger un contenu à travers les informations collectées.
5-délivrer le contenu à destination de votre blog et pour votre clientèle

Tableau de bord

Pour mener à bien sa boutique en ligne, vous vous appuyez sur un tableau de bord, une ligne de conduite pour vous aider à :

– définir les objectifs de votre e-commerce.
– définir vos priorités et **les outils à mettre en place ** pour y arriver.
– exploiter votre blog pour votre e-commerce, afin d’atteindre les clients potentiels.
– partager vos informations auprès de votre clientèle.

Des astuces supplémentaires

Nous oublions souvent et néanmoins il est bon de s’en souvenir. C’est également.

– Oser demander de l’aide
– Dresser une « to do list », et la faire bouger surtout !
– Prévoir une demi-journée pour les imprévus
– Réaliser des bilans d’activité au quotidien
– Privilégier la qualité à la quantité
– Distinguer l’urgent de l’important

Et c’est aussi réfléchir sur :

Ce que vous faisiez déjà.
Ce que vous retenez.
Ce que vous allez mettre en place pour améliorer votre travail.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

5 réflexions sur “6 méthodes de travail pour garder le cap”

  1. Merci pour tous ces conseils judicieux et le rappel de ces lois que l’on entend souvent sans vraiment les appliquer ou bien on les oublie aussi vite…
    Il y a tout ce qui faut pour ne pas se laisser malmener par son pilote automatique comme vous dites 😉
    Alessandra

  2. sabrinaf1919

    Merci pour cet article qui synthétise toutes ces lois visant à nous rendre plus efficaces. Je vais approfondir la loi de Parkinson car cela m’intéresse beaucoup!

  3. Bastienne Nagy

    Merci pour cette synthèse qui me donne des pistes pour m’améliorer. Même si je vois que j’ai parfois du mal à faire des pauses quand je suis lancée… 🙂

  4. Merci, c’est une piqûre de rappel cet article.
    Il faut y revenir de temps à autres pour réajuster son travail.

  5. Merci pour cet article qui synthétise bien ces différentes lois et les rassemblent à un endroit. Je ne trouve pas toujours facile de jongler entre la loi de Parkinson et celle de Murphy car en se prévoyant du temps pour l’imprévu, on risque de l’utiliset pour le prévu du coup

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre «Lancez votre boutique en ligne»

%d blogueurs aiment cette page :