Je ne veux pas d’une boutique en ligne!

Lorsque je vais à la rencontre des commerçants qui n’ont pas encore de boutique en ligne, certains d’entre eux ne veulent pas en entendre parler. Ils me disent que les clients vont tous venir en magasin, que c’est le seul moyen de garder contact avec eux. Internet ce n’est pas le commerce.

Laissez-moi vous raconter une petite histoire.

Elle me vient de mon père, âgé de 80 ans. Cela remonte dans les années 50 ans, la seconde guerre mondiale est finie depuis peu. L’économie reprend son rythme.

Mon grand-père possède une belle épicerie et il en est fier. On y trouve de tout. Mon père, 3ème enfant d’une fratrie de 7 frères et sœurs, l’accompagne régulièrement.

Est ce que mon grand-père a eu le nez fin pour la future carrière de mon père. Sans doute que oui. Mon père adore les échanges humains et les transactions qui s’y déroulent dans cette épicerie. A l’heure où je vous écris, il a toujours ce brin de causette avec autrui, ses connaissances, sa famille, ses enfants.

Alors âgé de 13 ans, mon grand père décide de le laisser seul gérer l’épicerie une journée.  Et c’est ainsi que succèdent d’autres journées, toutes plus passionnantes et enrichissantes en échange et en transactions. Il est surpris de constater que l’épicerie ne désemplissait pas de sa clientèle habituelle, mais qu’au contraire, les clients viennent également de villages voisins. Les comptes sont bons, pas d’erreurs de stocks. Par contre, il remarque une différence au niveau des étalages et de la présentation des produits. À la différence de mon grand-père, mon papa est à l’écoute des clients.

Tout le temps passé en boutique, en stage d’observation comme il aime si souvent le raconter, il analysait le comportement du client et quand vint le jour de tenir l’épicerie seul, il a tout simplement offert la possibilité au client d’acheter tous les produits à la pièce. Oui, vous lisez bien, il donnait la possibilité au client d’acheter le morceau de sucre, le pot de yaourt et d’autres articles à la pièce. Il a ressenti un besoin, une demande par le comportement du client et il leur a offert cette possibilité de choisir. 

Mon père m’a transmis cette écoute, cette observation, les transactions et les échanges professionnels que j’ai dans mon quotidien.

Ce que je retiens de cette histoire, c’est qu’il faut s’adapter et c’est le propre de chacun de nous, de nous révéler pour offrir le meilleur de nous-mêmes dans nos comportements et échanges auprès de nos clients, de nos collaborateurs.

Et vous, qu’avez-vous activé et mis en place pour vous démarquer? Seriez-vous prêts à partager cela avec moi?

3 dames âgées assises sur un canapé gris discutant et l'une d'entre elles montre quelque chose sur son smartphone
Les baby boomers sont actifs sur le net

Voici quelques comportements des consommateurs, en général :

  • La Génération X (les personnes nées entre 1966 et 1981) ont réalisé plus d’achats en ligne que tous les autres groupes d’âge, avec près de 19 transactions par an. Parallèlement, on s’attend souvent à ce que les Baby Boomers soient moins actifs. Pourtant, ceux-ci achètent en ligne à la même fréquence que les Millennials, soit 15,1 transactions par an. Mieux, ils dépensent davantage d’argent par transaction que les deux générations plus jeunes.(source : Gondola).
  • Les ventes sur internet auprès des enseignes magasins continuent de progresser rapidement : +29% au cours du 3ème trimestre 2020. (source : Fevad)
  • Les gens passent en moyenne 5 heures par semaine à faire du shopping en ligne (source : websitesetup).
  • D’ici 2040, 95 % des achats dans le monde seront effectués en ligne (source : Nasdaq)
  • La France est en 2020 le deuxième marché européen pour l’e-commerce, et le cinquième au niveau mondial (source : lsa-conso.fr)

La manière de consommer dans notre  société actuelle est en pleine mutation, elle s’insinue mine de rien dans notre manière d’évoluer, d’interagir entre nous,…

Cela fait une semaine que je parcours des dizaines d’articles ainsi que des statistiques qui ne font que montrer cette tendance. J’en suis de plus en plus convaincue que tous les commerçants n’ayant pas encore franchi le pas de la vente en ligne, devront se lancer prochainement.

C’est une demande évidente du consommateur.

Et vous, où en êtes-vous dans votre situation actuelle? 

Êtes-vous prêts à vous lancer dans l’aventure et à créer votre boutique en ligne.

Ne vous inquiétez pas si vous ne savez pas encore comment faire. J’en parlerai dans d’autres articles de ce blog. 

En attendant si l’article vous a plu, n’hésitez pas soit à le partager, soit à y laisser un commentaire. Et n’oubliez de vous inscrire au blog pour ne rater aucun article.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre «Lancez votre boutique en ligne»