Quelles plateformes e-commerce choisir? Mieux comprendre, pour mieux choisir.

Enfin, vous êtes décidés à prendre ce fameux train en marche! Vous imaginez votre boutique en ligne, vous savez qu’elle doit être de qualité et professionnelle afin de constituer un canal de vente supplémentaire ou de proposer du contenu pertinent pour vos clients. Vous récolterez ainsi des bénéfices supplémentaires et votre rendement n’en sera que meilleur. Maintenant, il s’agira de choisir parmi les plateformes e-commerce.

Représentation de points d'interrogation

Qu’est-ce qu’une plateforme?

Il s’agit d’une solution pour créer un site d’e-commerce. Certaines sont payantes et d’autres sont normalement gratuites (nous verrons ci-dessous que ce n’est pas vraiment le cas).  

Le choix de la plateforme est important, car elle vous permettra de définir la construction de votre site étape par étape sans rien oublier et d’atteindre les objectifs que vous aurez fixés.

Il existe deux types de plateformes e-commerce.

Il y a celles proposées par des sociétés dites de services qui mettent à votre disposition des fonctionnalités clés sur porte assez complètes. Vous payez un abonnement mensuel pour pouvoir les utiliser et très souvent il y a des frais supplémentaires qui varieront selon le trafic de votre boutique en ligne et les ventes. 

Les autres plateformes e-commerce sont celles que vous devrez installer par vous-même. Elles sont pour la plupart libres de droits (donc gratuite). Il y a des sociétés qui proposent de les héberger sur leurs serveurs pour des sommes dérisoires. La plupart du temps, ces hébergeurs comme on les nomme, vous proposeront un formulaire à suivre étape par étape afin de mettre en place la solution de votre choix.

Les plateformes e-commerce de services

Comme vous venez de le lire plus haut, ce sont des sociétés qui vous proposent les services d’une boutique en ligne à votre nom. L’installation, ou plutôt l’inscription est aisée. Vous obtenez rapidement votre boutique en ligne. Celle-ci offre toutes les fonctionnalités de base qu’un e-commerce moderne doit posséder. Vous choisissez parmi plus d’une centaine de looks différents afin que cela corresponde au mieux à votre personnalité et au message que vous souhaitez passer. Il ne vous restera plus qu’à encoder vos produits pour les vendre. Simple, non?

Pour votre information, ces solutions sont appelées SAAS (software as a service).

Les principaux avantages des plateformes e-commerce SAAS.

La prise en main

Le plus gros avantage d’une telle solution, c’est qu’elle est à la portée de tous. La prise en main est simple et intuitive. Il n’est pas nécessaire d’acquérir des connaissances avancées en informatique pour se lancer.

La facilité 

La facilité de déploiement. Effectivement, vous ne devez pas vous occuper de l’installation ni de la configuration sur un serveur. Tout est prêt pour de la vente simple. Évidemment, il faudra quand même un peu de configuration pour relier tout cela à vos transporteurs, vos moyens de paiement (banques), gestion de stock, etc. Vous pouvez donc rapidement mettre en ligne votre boutique, sachez toutefois que vous n’avez que l’ossature. Il faudra y mettre tous les produits et ainsi construire au fur et à mesure afin d’arriver au résultat souhaité.

Le support

Vous êtes accompagné en ce qui concerne le déploiement (pas le marketing) par le service après-vente de ces sociétés. La plupart sont disponibles 24h sur 24h, 7 jours sur 7.

Outils disponibles 

Pour personnaliser votre boutique en ligne, souvent une centaine de thèmes (une fonctionnalité qui désigne l’apparence graphique) vous sont proposés. La plupart sont légèrement personnalisables. Il en va de même pour la plupart des fonctionnalités supplémentaires qui sont déjà prévues de base.

La maintenance

Vous ne devez pas vous occuper des sauvegardes de vos données, de la gestion des serveurs, de la maintenance, ni des mises à jour. Seulement, vous concentrer sur vos ventes et vos clients.

Les principaux inconvénients d’un SAAS

Les frais

Il y a des frais cachés que vous devrez supporter. J’en ai répertorié quelques-uns. 
Vous payez une certaine somme par mois pour l’hébergement. Cette facture couvre la maintenance, la licence du logiciel et l’infrastructure.
À chaque transaction émise par un client, vous payez une commission par rapport à votre chiffre d’affaires. D’autres frais varieront selon le trafic (c’est-à-dire le nombre de personnes qui viennent sur votre boutique )

La propriété 

Comme la plateforme ne vous appartient pas, ce sera à vous de vous adapter aux services proposés et non le contraire. Elles sont libres de changer leurs conditions de vente du jour au lendemain. Vous ne pouvez pas faire de demande particulière et vous devez vous contenter des fonctionnalités communes à des milliers de commerçants dans la même situation que vous. Évidemment, personne ne vous demandera votre avis sur une quelconque mise à jour, modification d’une fonctionnalité, et même de la suppression d’un service.

Le taux de conversion 

Comme vous n’êtes pas propriétaire de la plateforme, vous ne maîtrisez pas l’interface. Et donc, il sera parfois difficile de placer des outils commerciaux aux meilleurs endroits pour vos produits. Comme ceux-ci sont uniques pour tous, vous aurez plus de mal à vous différencier dans la jungle du web. Google n’aime pas beaucoup les pages Internet construites de manière automatique. 

Changer de solution 

Vous souhaitez changer de solution, car celle que vous utilisez ne vous convient plus. Même si la plupart des fournisseurs proposent d’exporter vos données, ne vous attendez pas à ce que cela s’opère facilement. La portabilité des plateformes ne sera jamais encouragée. En clair, si cela devient trop lent, qu’il y a des coupures ou si vous avez vos propres raisons, cela sera compliqué de vous séparer sans difficulté.

L’hébergement 

L’hébergement n’est pas optimisé, ce n’est pas leur métier principal. Et pourtant, cela est souvent négligé lorsque l’on souhaite ouvrir en ligne. Imaginez que vous bâtissez votre maison sur un terrain instable, et bien votre maison en souffrira. Il en va de même pour votre e-commerce, au plus l’hébergement est défaillant, au plus les moteurs de recherche tels que Google finiront par dévaloriser votre boutique. Et vous perdrez des clients dus à la lenteur de votre e-boutique.

3 plateformes e-commerce SAAS populaires

Les plateformes e-commerce hébergées 

Parlons maintenant des solutions hébergées, celles que vous devez installer sur un serveur. Elles sont plus lentes à mettre en oeuvre, puisque vous devez choisir un logiciel open source (libre de droits) et ensuite trouvez un hébergeur afin d’y installer votre boutique. La plupart des hébergeurs proposent des solutions avec installation d’un logiciel de commerce en ligne incluse. Il vous suffit de suivre les étapes d’un formulaire en ligne pour que cela se fasse de manière assez automatique. Bon, vous voyez bien que ce n’est pas beaucoup plus long qu’un service SAAS finalement 😉

Les principaux avantages d’une solution hébergée

La propriété 

Puisque vous possédez le logiciel de votre boutique, vous pouvez l’héberger comme bon vous semble. À tout moment, vous pouvez changer l’hébergeur, pour profiter de plus de puissance, d’un tarif plus attractif, etc. On ne peut pas vous virer de votre boutique, car vous êtes chez vous (dans les limites des respects de la loi). Ici, vous n’êtes pas l’utilisateur d’un logiciel qui appartient à quelqu’un d’autre. Vous n’êtes pas tributaire d’un changement de condition générale, d’interface, de fonctionnalités, etc. Mais surtout, le plus important, vous avez un accès total et une maîtrise sur vos données (produits, clients, prospects …).

Une communauté constructive

L’un des aspects les plus positifs des logiciels open source, c’est qu’ils sont supportés par une communauté importante de programmeurs, de graphistes, de spécialistes du web, etc. C’est une garantie de la pérennité du produit, mais également de la qualité des fonctionnalités. Il y a près de 4 000 plug-ins (ce sont des extensions de fonctionnalités que vous pouvez ajouter à votre boutique) pour Prestashop (logiciel de e-commerce français) qui couvrent des fonctionnalités aussi diverses et variées que le marketing, la vente, l’analyse, etc. Dans WordPress (logiciel généraliste) , il y en a plus de 50 0000 ! Et si avec tout cela, vous ne trouvez toujours pas votre bonheur, vous pouvez toujours faire appel à un développeur pour écrire vos propres extensions. 

Personnalisation

Toujours grâce à la communauté dont bénéficient les solutions open source, vous trouverez certainement le thème qui correspondra au mieux à votre identité. Il y en a près de 2 500 dans Prestashop et plus de 11 000 dans WordPress. Le thème que vous choisirez vous permettra surtout de placer vos outils de promotions comme vous le souhaitez. Et ainsi, avoir une maîtrise totale de votre interface de ventes.

Pas si difficile que ça

Vous trouverez toujours quelqu’un pour vous dire que les solutions hébergées sont compliquées, qu’il faut bien maîtriser l’informatique, que vous aurez besoin de l’aide d’un développeur (carrément!). Je peux vous assurer que non! Premier avantage, la plupart sont en français, donc si vous savez lire (et c’est le cas) vous saurez vous débrouiller sans trop de difficulté. Les interfaces d’administration ne sont pas très différentes de ce qui existe dans le SAAS. Finalement, le plus dur dans une boutique en ligne, ne sera pas la maîtrise du logiciel, mais de vous démarquer au milieu de milliers de concurrents. C’est donc de bien connaitre les astuces qui vous permettront de vous différencier et surtout d’attirer des prospects de qualités, ceux-là mêmes qui deviendront vos clients.

Le prix

L’open source est par définition gratuit. Les frais des hébergements ne sont pas excessifs. Vous pourrez ainsi consacrer vos dépenses dans l’achat d’extensions essentielles à votre marketing ou pour une formation en e-marketing. Ou si vous le pouvez, bénéficier des services d’une personne ou d’une agence qui vous aidera dans vos choix et vous soutiendra dans cette aventure.     

Les principaux inconvénients d’une solution hébergée

L’investissement de départ

Le déploiement est certes plus technique, mais c’est surtout le choix de l’hébergeur et de la solution open source qui vous demandera le plus de réflexion. Il faudra vous former un minimum et vous devrez configurer vous-même tous les aspects fonctionnels de la boutique. Que ce soit les transporteurs et leurs tarifs, en passant par les moyens de paiements, la gestion des avis ou des commentaires de vos clients, etc.

L’hébergement et la maintenance

Il est fortement conseillé de confier la maintenance, les mises à jour et la sécurité de son e-commerce à un professionnel. Ces aspects dont on ne pense pas toujours sont primordiaux pour la survie de votre site. Certaines sociétés proposent leurs services à des tarifs forfaitaires afin d’éviter de bien mauvaises surprises. 

Vous devez penser à tout

Plusieurs extensions sont disponibles pour vous mettre en ordre au niveau de la législation. En revanche, ce sera à vous de faire la démarche. Et ceci est valable pour tous les aspects de votre boutique. Vous risquez immanquablement d’oublier un aspect fondamental pour que votre activité tourne comme il faut. Encore une fois, faire appel à un professionnel sera d’une aide précieuse pour un temps limité. 

3 plateformes e-commerce open source populaires

A vous de choisir

Je vous avoue que la rédaction de cet article s’est avérée difficile. C’était trop technique pour moi. J’ai donc demandé de l’aide, car j’avais à cœur de vous livrer un contenu simple et compréhensible pour vous aider à vous y retrouver. J’espère y être arrivée, si toutefois vous avez des questions supplémentaires, n’hésitez surtout pas à les poser en commentaire.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

3 réflexions sur “Quelles plateformes e-commerce choisir? Mieux comprendre, pour mieux choisir.”

  1. Merci pour ce très bon article clair et bien structuré, qui permet de poser de bonnes bases dans la jungle des plateformes ! C’est vrai que les plateformes « clé sur la porte » facilitent grandement les démarches, mais cela a un coût. Après, ça dépend si on est prêt à investir plus de temps ou plus d’argent 😉

  2. wombatchaitriton76395

    Bonjour Soraya,
    Il n’est pas facile de faire un choix dans cette multitude de plateformes ! On peut sauter sur l’opensource, mais j’imagine déjà les craintes des personnes qui ont la phobie de l’informatique. Et même lorsqu’on s’y connaît un peu, on peut tout de même y passer un temps fou ! Il est alors évident que l’idéal est de collaborer avec un professionnel ! Non seulement, on se sent plus serein, mais en plus on gagne du temps.

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre «Lancez votre boutique en ligne»

%d blogueurs aiment cette page :